Opération motard d'un jour : évaluation de l'action

 

La Fédération Française des Motards en Colère, antenne 974 a organisé une opération « Motard d’un jour » le samedi 7 septembre, de 8h à 12h dans 4 communes de l’île : Saint Pierre, Saint Paul, Saint Denis et Saint Benoit. Au total, 61 personnes ont pu faire l’expérience de la moto et être sensibilisées aux messages transmis par la FFMC974 concernant la vulnérabilité des motards mais aussi le plaisir de rouler sur un 2-roues motorisé. A la fin de l’action, les participants ont rempli un questionnaire anonyme permettant l’évaluation de l’opération, composé de questions ouvertes et fermées. Il était autorisé de cocher plusieurs cases par question. Les objectifs de l’opération sont :

  • Sensibiliser les usagers de la route à la vulnérabilité des 2RM
  • Sensibiliser au partage de la route

Les 61 questionnaires ont été dépouillés pour obtenir les statistiques de ce document.

 

 

Les caractéristiques des participants

 

Malgré le caractère anonyme du questionnaire, les questions 1 et 8 nous permettent de connaître les différents types de publics ayant participés à l’action.

Question 1 (fermée) : Est-ce la première fois que vous montez sur une moto ?

question 1

Interprétation : 
Alors que, théoriquement, l’opération était dirigée vers des personnes n’ayant jamais expérimenté la moto, nous remarquons qu’il en est autrement en ce qui concerne la réalité. Cette constatation reflète la difficulté pour une personne non-motarde d’en faire l’expérience. Les passants ont souvent évoqués des événements de vie personnels, une image négative du motard véhiculée par les médias ou la difficulté à faire confiance à un inconnu. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’un pourcentage non-quantifiable des « nons » sont des personnes ayant peu expérimenté la moto ou ayant conduit un deux-roues motorisé il y a un certain nombre d’années. Quoi qu’il en soit, chaque participation a été bénéfique car les personnes ont été réceptives aux messages transmis par cette action.

Question 8 (fermée) : Identité de la personne

question 8

Interprétation : 
La majorité des participants étaient automobilistes ce qui est une réussite concernant la prise de conscience de la vulnérabilité du motard et donc de l’importance des contrôles visuels et de l’utilisation des clignotants.
La classe d’âge la plus touchée est celle des 14-26 ans. Ils représentent les futurs ou nouveaux usagers de la route. Néanmoins, il aurait été intéressant de toucher plus de cyclomotoristes.



Le ressenti des participants

 

Les questions 2, 3 et 4 nous permettent d’avoir un retour sur les sensations des participants, élément essentiel étant donné qu’un des objectifs était de communiquer le caractère agréable de la moto. Les résultats sont classés par ordre décroissant de popularité.

Question 3 (fermée) : Sur la moto, vous vous êtes sentis :

question 3

Interprétation : 
Ces résultats auraient tendance à appuyer l’expression « l’essayer, c’est l’adopter ». Malgré les appréhensions, une grande majorité des participants s’est senti à l’aise et/ou en sécurité. Les adjectifs « content » et « libre » montrent aussi que la passion de la moto a été transmise aux passagers. Un faible pourcentage s’est senti angoissé et vulnérable, sentiment prouvant la prise de conscience de la fragilité du motard.

Question 4 (fermée) : Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné ?

question 4

Malgré le caractère fermé de la question, un participant a rajouté « Bruit ».
Deux participants ont coché l’intégralité des propositions.

Interprétation : 
L’accélération et la vitesse restent les deux principaux aspects de la moto qui impressionnent les non-motards, face à des limitations de vitesse toujours plus basses et des contrôles toujours plus fréquents qui poussent les usagers de la route à rouler de plus en plus lentement. La prise d’angle et l’agilité sont des caractéristiques que l’on ne peut connaître sans avoir expérimenté l’usage du deux-roues motorisé et dont un une vingtaine de participants ont pris conscience.



L'action et la portée du message

 

Les questions 5, 6 et 7 nous permettent d’avoir l’avis des participants sur leur vision de la moto après le déroulement de l’action, et sur l’organisation. Nous pouvons ainsi évaluer les objectifs du projet.

Question 5 (ouverte) : Suite à cette expérience, votre conception de la moto a-t-elle changée ?

question 5

Pourquoi?

  • Se rend compte de la vulnérabilité du motard                   17 (personnes)
  • Se sent en sécurité face au motard et à sa conduite         11
  • Trouve la pratique de la moto agréable                            6
  • Faire un tour à moto représentait un rêve                        2
  • Découvre la conduite d'un gros-cube                               2
  • Se rend compte de l'agilité                                             1
  • A décidé d'acquérir une moto                                         1
  • Sans réponse                                                              19
  • Réponse incompréhensible                                              2

 

Interprétation : 
Une forte majorité des participants ont vu leur conception de la moto changer suite à cette action, ce qui était le principal but attendu. Malgré une question ouverte, c’est le terme « vulnérabilité » qui ressort le plus, montrant une prise de conscience de la fragilité du motard mais aussi, dans 11 autres réponses, de son attention et son sérieux dans sa conduite. Certaines phrases nous paraissent particulièrement pertinente comme : « On ne s’imagine pas que tous les petits détails ont leur importance ».

Question 6 (fermée) : Pensez-vous que cette action doit être renouvelée ?

question 6

Interprétation : 
Les résultats parlent d’eux-mêmes puisque la totalité des participants est favorable au renouvellement de l’action. Cela prouve que nous sommes dans un acte cohérent et efficace tant au niveau de son organisation, que de la pédagogie utilisée.

Question 7 (ouverte) : Avez-vous des suggestions pour améliorer l’action ?

  • Non                                                     7 (personnes)
  • La mettre en place plus souvent              7
  • Bien                                                     2
  • Mieux communiquer avant l'action            2
  • Allonger la durée du circuit                      2
  • Mieux choisir le circuit                             1
  • Rouler à allure plus rapide                        1
  • Rouler dans la nature/montagne               1
  • Passer des séquences réelles à la TV         1
  • Parfait                                                  1
  • Sans réponse                                       36

Interprétation : 
L’idée de renouvellement de l’action apparait une seconde fois dans cette question. Ces suggestions nous donnerons des idées pour une action future, nous permettant ainsi d’améliorer le concept du « Motard d’un jour ».

C’est la première fois que nous mettons en place des questionnaires pour évaluer une action sécurité routière, et nous en sommes satisfaits. Inciter des gens à participer à une action est une chose, mais évaluer le niveau d’atteinte des objectifs en est une autre. L’événement s’est inscrit dans une démarche de projet concrète qui n’a fait qu’améliorer les résultats. De ces questionnaires, il ressort le plaisir d’être entré dans le monde motard le temps d’une balade. Les participants ont pris au sérieux la vulnérabilité des 2-roues motorisés et la majorité est repartie avec une image positive du motard. Face à une telle réussite, nous organiserons une nouvelle opération « Motard d’un jour » l’année prochaine tout en tenant compte des remarques pertinentes des participants. Nous remercions les adhérents FFMC974 qui ont participés à cette action pour leur implication et leur bonne humeur.

Additional information